X
Menu
X

Gabriel Commanda

L’homme qui a déclenché la ruée vers l’or en Abitibi

Gabriel Commanda, l’oncle du grand sage algonquin William Commanda, et un personnage qui a fortement marqué le développement de l’Abitibi. C’est lui qui le premier aurait indiqué en 1920 aux prospecteurs la localisation du célèbre filon d’or de Lamaque qui fut à l’origine de la ruée vers l’or dans le Nord du Québec. 

Né en 1891 dans la communauté anishnabe Kitigan Zibi, Gabriel Commanda a été trappeur, pêcheur, bûcheron, guide et prospecteur. Commanda se serait même porté volontaire en 1915 pour aller se battre dans l’armée canadienne lors de la première Grand Guerre Mondiale. Malgré sa participation à l’armée canadienne, il ne fut jamais reconnu parmi les anciens combattants puisqu’il n’était pas considéré comme Canadien. 

C’est surtout en tant que prospecteur qu’il est connu et pendant plusieurs années il a guidé les prospecteurs vers les meilleurs filons d’or. Les légendes sont d’ailleurs nombreuses à son sujet. On raconte qu’il savait d’instinct où trouver les gisements, utilisant une forme de baguette de sourcier fabriquée à même le panache d’un orignal. Dès que son instrument pointait le sol, il prenait une pioche et mettait à jour le précieux gisement.

La légende veut d’ailleurs qu’un esprit lui soit apparu sous la forme d’un orignal qu’il aurait suivi jusqu’à une source qui porte d’ailleurs son nom aujourd’hui. C’est là qu’il aurait découvert le métal précieux en 1923 et qu’il en aurait indiqué la localisation au prospecteur Robert C. Clark. Cette découverte allait provoquer une véritable ruée vers l’or. Expulsé de ses terres pour permettre l’exploitation de la mine, Commanda ne profitera jamais de la richesse de ce filon. 

Décédé en 1967, Commanda verra enfin sa contribution reconnue plusieurs années plus tard par la ville de Val-d’Or qui le considère aujourd’hui comme l’un des fondateurs de la ville. Un parc et une rue porte d’ailleurs son nom.